logo ScriptNous contacter

VENIR NOUS VOIR (sur rendez-vous)

17 bis avenue Salvador Allende 33130 Bègles

Manuscrit

Aucun manuscrit reçu ne sera retourné. Nous ne publions que des textes d’auteurs associés ou des ouvrages qui témoignent de nos coopérations artistiques et culturelles. Toutefois, si vous souhaitez prendre un avis ou faire corriger vos écrits, n'hésitez pas à nous contacter.

La Caraverne dans le Fronsadais

La Caraverne a été invitée par la Communauté de communes du Fronsadais à proposer son laboratoire de l’imaginaire dans les écoles et les centres de loisirs de 3 communes : Villegouge, La Lande et Galgon.

Les enfants du fronsadais ont pu se questionner sur la liberté, les différences et la transmission à travers plusieurs histoires : L’anneau de Gygès, La Soupe et Passe-Passe. Ces contes, mis en scène et en musique dans La Caraverne par Laurence Poueyto, ont permis de déployer des ateliers philos avec une centaine d’apprentis philosophes de 6 à 10 ans ainsi qu’avec leurs parents lors de séances tout public.

Entre mille autres choses les enfants ont dit :
Je me sens en liberté
quand je dors,
quand j’ai du temps pour moi,
quand je cours,
quand je m’invente des histoires,
quand je suis chez ma mamie qui dit toujours « oui »,
quand j’écoute de la musique, quand je dessine et quand je lis,
quand je suis dans ma tête,
quand je fais des cabanes,
quand vient le soir,
quand mes parents sont dans le jardin,
à la récréation,
quand je pêche,
un jour,
plus tard,
quand je tue un cauchemar,
et quand je bronze,
oui, là, je me sens libre !

La Caraverne à Villenave d’Ornon

En partenariat avec le service culturel de Villenave d’Ornon, l’association Script a proposé une itinérance de La Caraverne dans la ville au début de l’automne.

Le petit laboratoire de l’imaginaire s’est posé dans la cour de l’école Jean Jaurès du 2 au 6 octobre pour proposer des discussions philosophiques aux élèves de classes de CP et CE sur la liberté et les différences à travers deux histoires : L’anneau de Gygès et La Soupe.

Puis La Caraverne a accosté au collège Chambéry du 9 au 13 octobre pour des ateliers philosophiques avec les élèves de 5e autour de La Caverne et de L’Anneau de Gygès de Platon. Avec les classes de 3e, les questions ont porté sur la loi et la désobéissance civile à travers l’adaptation d’Antigone.

Sur sa route, La Caraverne a également permis aux usagers des médiathèques d’Ornon et Les Etoiles une réflexion sur la transmission des savoirs à travers le conte Passe-Passe, conçu par Laurence Poueyto.

Nos différences sont-elles un obstacle pour vivre ensemble ? Faut-il toujours obéir aux lois ? Que restera-t-il de nous dans 250 ans ? Est-on libre de tout faire s’il n’y a personne pour nous punir ? Autant de questions que petits et grands villenavais ont pu se poser au cours de ces différentes rencontres.

Salon du Livre en Estuaire à Mortagne-sur-Gironde

À l’invitation de l’Association pour le Salon du Livre en Estuaire et de Mortagne-sur-Gironde (ASLEM), le dimanche 31 juillet 2023 les éditions Script se sont rendues sur le Salon du Livre en Estuaire. À cette occasion, les visiteurs du salon ont pu assister à une rencontre autour du recueil de nouvelles Les Enfants ruisselants écrites par Geneviève Rando et illustrées par l’artiste Pierre Touron dont trois dessins originaux ont été exposés sur le stand de Script.

La présentation de l’ouvrage en présence des auteurs a été animée par Michel Joly (Président de l’ASLEM) et quelques nouvelles ont été lues par Juliette, une comédienne de la Cie Tiberghien. En racontant l’aventure éditoriale des Enfants ruisselants, cette rencontre a été l’occasion pour Jean-Paul Rathier, directeur artistique de Script, de rappeler que Script est une maison d’édition dans laquelle la logique de l’entremise prime sur celle de l’entreprise.

La Caraverne à Sainte Eulalie

La Caraverne a été invitée par le Centre Social Les Jardins d’Akazoul de Sainte-Eulalie à parcourir trois communes dans le cadre du festival « Festi’lalie ».

Le conte La Soupe, conçu par Laurence Poueyto autour du concept de la différence, a donné lieu à des discussions philosophiques avec des enfants de 8 à 10 ans au CLEAA de Beychac-et-Cailleau. Cette question des différences a également été interrogée en famille sur la commune de Saint-Sulpice-de-Cameyrac en partenariat avec la Ludothèque.

Et une adaptation d’Antigone a été proposée à des adolescents de Sainte-Eulalie pour réfléchir sur la question de la loi et les concepts du légal et du légitime dans le Jardin des Cagouilles.

Lors de ces différents rendez-vous, les participants ont pu se demander : nos différences sont-elles un obstacle pour vivre ensemble ? On encore : faut-il toujours obéir aux lois ?